Accueil > Critiques > 2023

Auren – Il s’est passé quelque chose

lundi 30 janvier 2023, par Marc


Il y a des albums qui donnent envie d’en savoir plus. Alors on cherche longtemps pourquoi on aime ça et on ne trouve pas vraiment. Reste cette évidence, Auren nous fait une très belle proposition de pop en français et on se contentera de ça. Apprécier est mieux que comprendre après tout.

C’est via ce duo avec Jeanne Cherhal (c’est en-dessous) qu’on avait eu vent de cet album et on le retrouve avec plaisir ici, montrant un rapprochement de leurs univers assez proches dans le fond. Mais pas dans la forme nécessairement, ceci étant plus moderne que l’indispensable Jeanne.

On a assez peu de références de toute façon. Certes on retrouve on retrouve des traces de Padam et La Nuit Je Mens au détour des allitérations d’Au Bord De La Nuit, morceau en suspension relâchée par des cuivres judicieux. Si le groove léger et le funk blanc de J’Te Laisse Aller peut nous sembler un poil trop léger pour cette chanson de rupture non conflictuelle, on a aimé tout le reste. C’est cet aspect synthétique qui plait, surtout qu’il est là pour accentuer cette impression de pop onctueuse qui offre un intéressant contrepoint à un propos souvent pudiquement sensuel.

Et ce style trouve de belles modulations, entre le faux emballement dub de la plage titulaire et la froideur relative d’Avec Des Si en passant par la langueur de J’Ai Eu Mon Heure pour terminer avec l’apocalyptique forcément mélancolique de Monde Fini. Vous l’aurez compris, on tient notre première découverte de personnalité francophone pour 2023..

https://auren2.bandcamp.com/album/il-sest-pass-quelque-chose-cd

    Article Ecrit par Marc

Répondre à cet article

2 Messages

  • Centredumonde and David Jestin - Fièvre Honneur Baston (EP)

    On ne dira jamais assez la pertinence d’une discographie composée d’EP percutants entrecoupés de compilations d’inédits déroutants et tous expliqués avec verve. Les collaborations de Centredumonde s’empilent comme autant de découvertes. On vous avait dit tout le bien qu’on pensait de Claire Redor ou Garden With Lips (qui signe ici la pochette), David Jestin s’ajoute sans coup férir à la liste. La (...)

  • Muet – Electrochoc (EP)

    On avait déjà confessé un goût prononcé pour ceux qui abordent la chanson française avec des envies résolument indé. Dans ce contingent, Volin nous avait beaucoup plu et on retrouve son leader Colin Vincent avec plaisir sur ce nouveau projet. Si on retrouve la même propension à garder des textes en français sur des musiques plus aventureuses, le style a un peu changé.
    Accompagné de Maxime Rouayroux, (...)

  • MHUD - Post Parade

    Il arrive qu’on voie débouler un artiste sans rien savoir de lui. C’est un peu ce qui s’est passé avec ce premier album de Matthieu Hubrecht dont on sait toujours peu en fait. Sa musique aussi arrive un peu masquée. On pense d’abord avoir affaire à une chanson française aux sonorités années ’80 mais on remarque vite que c’est plus pointu que ça
    L’instant Fragile est dans cette veine eighties, avec une (...)

  • Miossec - Simplifier

    Les retours d’albums de Miossec nous forcent toujours à nous regarder nous-mêmes. Il y a en effet tant de sincérité chez lui et une constante envie de faire le point qu’on a toujours été poussés à faire de même. On a changé depuis qu’on l’a découvert, on est moins jeunes, moins marrants, plus posés et il y a belle lurette qu’on ne beugle plus ses chansons aux petites heures.
    Au niveau des marottes, rien n’a (...)