Accueil > Critiques > 2023

Explosions in the Sky - End

mercredi 4 octobre 2023, par marc


Même si tous les styles et mélanges potentiels coexistent actuellement, force est de constater que certains ont perdu de leur vigueur. Très présent en nos colonnes il y a plusieurs années, le post-rock s’est fait plus rare. Et pas à cause d’un revirement de nos goûts, c’est l’offre qui s’amenuise. L’effet positif sans doute, c’est que les sorties ont plus de chances de se singulariser. Comme par exemple celle de nos vétérans texans d’Explosions In the Sky qui reviennent après 7 ans sans album studio.

Outre la fin de la popularité d’un genre, c’est aussi la façon de le pratiquer qui a évolué, comme en témoigne l’évolution d’une formation comme Mogwai, allant souvent vers une forme plus compacte. Exit donc les morceaux d’un quart d’heure ou l’écrasement systématique de pédale de distorsion. Autre point commun, ces groupes ont souvent pratiqué la musique de film, de série ou de documentaire. Leur potentiel d’évocation y menait naturellement.

Mais qu’on se rassure, si ce n’est plus vraiment le ride auquel on avait été habitués, il reste beaucoup de spectacle et de la lumière sur Moving On, avec ce son de caisse claire reconnaissable entre tous. Il reste des brillants évidemment, et un sens mélodique manifeste sur Loved Ones. Il y a tout de même quelques belles ruptures sur Peace or Quiet. L’auditorat accepte sans doute un peu de variété mais il y a un cahier des charges tout de même. On distingue donc une poussée franche sur The Fight.

Dans un genre de niche un peu moins prisé et sachant que nos goûts ont évolué, on reste néanmoins contents de retrouver les Texans en bonne forme, donnant suffisamment d’éléments pour que notre attachement ne s’étiole pas, leur rareté augmentant encore le vrai plaisir.

    Article Ecrit par marc

Répondre à cet article

2 Messages

  • Explosions in the Sky - End 5 octobre 2023 16:56, par Laurent

    C’est vrai que les codes ont changé, peut-être pour s’adapter à une époque plus pressée. Dans leur genre, les Explosions in the Sky sont quand même restés relativement orthodoxes (indépendamment du critère de longueur/langueur). Ça les rend, au choix, moins, plus, ou tout aussi intéressants qu’avant. Ce qui n’aura de toute façon pas la même signification pour tout le monde.

    repondre message

    • Explosions in the Sky - End 7 octobre 2023 10:28, par marc

      Oui ils restent dans les clous d’un post-rock ’classique’. C’est une musique pour fans, il ne faut pas leur tourner le dos non plus...

      repondre message

  • Midas Fall - Cold Waves Divide Us

    Il ne nous est jamais arrivé de penser qu’une voix manquait à des morceaux. Même quand Albin de la Simone a jeté sur un album instrumental ce qui est devenu plus tard de ’vraies’ chansons, l’élément vocal ne semblait pas indispensable. Dans le cas de Midas Fall par contre, le chant a toujours semblé de trop, redondant par rapport à la majesté du post-rock qui l’entoure. On aborde donc cet album en (...)

  • Séance de rattrapage #121 - Carmen Sea, Chris Garneau, Chistine (...)

    Carmen Sea – Sorry (EP)
    Parmi les inspirations étranges, le quatuor parisien Carmen Sea en a une qui détonne. Cet EP est en effet basé sur un accident routier qu’ils ont subi un soir de retour de concert. Ils s’en sont sortis indemnes et avec une énergie qui les a poussés à relater tout ça sur cet EP. Enfin, quand on dit ‘relater’ tout est relatif parce que la musique est essentiellement instrumentale. (...)

  • Sigur Rós - Átta

    Avis important pour les artistes : si vous comptez entamer un hiatus, arrangez-vous pour le faire après un bon album. C’est la bonne idée de la formation islandaise qui nous avait laissés en 2013 sur l’excellent Kveikur. Depuis, on savait le projet un cocon, notamment avec le départ de certains membres. Evidemment, on avait suivi les aventures solo du chanteur Jónsi Birgisson mais rien n’indiquait (...)

  • Bravery In Battles - The House We Live In

    Même si c’est contre-intuitif parce que le post-rock est essentiellement instrumental, le style a souvent été engagé. Entre les revendications de Godpeed You ! Black Emperor et la protection de la Grande Barrière de Corail de Selfless Orchestra, les exemples abondent. Le collectif parisien Bravery in Battles est présent sur le combat environnemental comme en témoigne la copieuse musique du film The (...)